International

L'affaire avait défrayé la chronique en Italie, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis pendant plusieurs années. A présent, l'ancienne principale accusée vit de ses conférences vendues à prix d'or.

Selon The Sun, Amanda Knox demanderait entre 6.400 et 8.000 euros par prestation, hors frais de déplacement et de représentation. Elle fait en effet partie d'un site américain référençant les conférenciers nationaux et spécialistes. Sa fiche indique clairement le contenu de ses conférences et le prix.

En 2011, Amanda Knox avait écrit ses mémoires et disait vouloir lutter contre les erreurs judiciaires. Depuis, elle arpente les salles de séminaire à la rencontre de curieux désireux de se forger leur propre opinion sur "le diable au féminin". 

Selon la principale intéressée, "Foxy Knoxy, c'était un peu l'histoire à inventer, celle sur laquelle chacun pouvait avoir un jugement et pouvait projeter ses angoisses. Les gens ont adoré cette histoire de croqueuse d'hommes et de femme diabolique. Et ils l'ont condamnée". 

L'affaire Meredith Kerchner

En 2007, Meredith Kercher a été retrouvée morte dans sa chambre à Pérouse, dénudée et lacérée de coups de couteau. Selon les hypothèses de la défense, la jeune femme aurait refusé de s'adonner à un jeu sexuel, ce qui l'aurait conduit à sa tragique fin.

Amanda Knox et son petit-ami, Rafaelle Sollecito, avaient été accusés du meurtre de Meredith. Le couple avait écopé de 25 et 26 ans de prison.

L'accusée a été décrite par la presse et le ministère public comme une jeune femme vicieuse, perverse et manipulatrice. Le coup de massue est tombé lorsqu'une photo du couple s'embrassant langoureusement le lendemain du meurtre est apparue dans les tabloïds. "Je n'ai jamais cru qu'un tel cliché serait d'une quelconque importance devant un tribunal. Je n'ai rien vu venir parce que jamais, dans mes pires cauchemars, je n'aurais pu imaginer être condamnée à tort. Une fois que les médias et la justice ont eu inventé leur histoire, ils ont dû créer une espèce de double maléfique de moi pour coller à leur récit", explique-t-elle dans ses conférences. 


En 2011, les deux amants sont finalement acquittés et libérés lors de leur procès en appel. S'ensuivent des jugements en cassation en cascade pour que finalement, en 2015, les deux accusés soient définitivement acquittés.