International La décision de la Cour pénale internationale d’acquitter Jean-Pierre Bemba aura permis à l’essentiel de la classe politique congolaise de se retrouver sur une analyse commune : "C’est une victoire évidente pour Jean-Pierre Bemba. Une défaite tout aussi évidente pour le président Joseph Kabila."

Découvrez l'analyse de Frédéric Bolat, juriste congolais installé en Belgique, celle d'un des anciens "adjoints" de Kabila du temps de la rébellion du MLC ou encore Olivier Kamitatu, devenu porte-parole de Moïse Katumbi.