International

La vie d’Adriana Cosentino, une avocate argentine de 40 ans, a basculé il y a trois mois. Après des années de doutes, c’est un test ADN qui a permis de prouver sa véritable identité. Elle est née dans une maternité clandestine, pendant la dictature militaire installée à partir du 24 mars 1976, il y a tout juste 42 ans, par le général Jorge Videla, et qui se prolongera jusqu’en 1983. Ses parents biologiques étaient des militants politiques, disparus pendant les années noires. Grâce au travail des Grands-mères de la Place de Mai, une organisation qui se bat depuis 1977 pour retrouver la trace des enfants adoptés illégalement pendant la dictature, Adriana a pu reconstruire son histoire et rencontrer sa famille biologique.

Quand avez-vous commencé à avoir des doutes sur votre véritable identité ?

...