International Quand il est enlevé, en 1978, Edouard-Jean Empain, bien que belge, fait partie des patrons les plus puissants et les plus médiatiques de France. Il est PDG du géant industriel Empain-Schneider, qui emploie quelque 150 000 employés dans des secteurs aussi diversifiés que le nucléaire (Framatome, future Areva, filiale d’EDF), la métallurgie (Creusot-Loire), la construction électrique (Jeumont-Schneider) ou le bâtiment (Spie Batignolles).
(...)