International Commission européenne Emily O’Reilly a enquêté sur la nomination express de l’ancien chef de cabinet du président Juncker au poste stratégique de secrétaire général de la Commission, en février 2018. Comme le Parlement européen en avril dernier, la médiatrice européenne conclut que la Commission n’a pas respecté la procédure et que les jeux étaient faits d’avance. La Commission, pour sa part, continue à faire le gros dos.