International Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a accusé vendredi Londres de pousser ses alliés à une "confrontation" avec Moscou, après la décision de l'Union européenne de rappeler son ambassadeur en Russie en raison de l'affaire Skripal. Les autorités britanniques "cherchent fiévreusement à forcer leurs alliés à prendre des mesures visant à la confrontation" avec Moscou après l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal en Grande-Bretagne, a déclaré M. Lavrov, cité par l'agence publique russe RIA Novosti depuis Hanoï.