International Elles dénoncent la loi du silence et les pièges d’une affaire très politisée.

Abasourdis dans un premier temps par les révélations d’abus sexuels à l’encontre du théologien Tariq Ramadan, les milieux musulmans laissent désormais entendre des voix très discordantes. Signée par un collectif d’une dizaine de jeunes femmes, une tribune, publiée lundi soir dans Le Monde, a fait date.

(...)