International

Un millier de crapauds ont péri ces jours-ci dans le nord de l'Allemagne, d'une mort aussi affreuse que mystérieuse: leur corps se met rapidement à gonfler jusqu'à l'explosion, leurs entrailles étant propulsées jusqu'à un mètre à la ronde, a-t-on appris samedi auprès des autorités.

Cela ressemble «à un film de science-fiction», assure Werner Smolnik, de l'Association de protection de la nature de Hambourg (nord), scène du drame. «On a vu les bêtes ramper sur le sol, enfler et exploser», dit-il en précisant que leurs corps prennent jusqu'à trois fois et demie leur taille normale. «Je n'ai jamais vu ça», affirme le vétérinaire Otto Horst.

L'hécatombe est telle que le plan d'eau du quartier Altona de la ville a été surnommé «la mare de la mort» et son accès a été fermé.

Un biologiste s'y rend chaque nuit entre 2 et 3 heures du matin, au moment où les explosions semblent être les plus fréquentes.

Parmi les explications avancées figurent un virus inconnu, un champignon qui aurait infesté l'eau ou encore... des corbeaux à la Hitchcock qui attaqueraient les crapauds alors pris d'une panique incommensurable.

© La Libre Belgique 2005