International L’ex-chargé de mission a tenté de se défendre dans une longue interview au "Monde".

Certains s’interrogent désormais sur la raison pour laquelle le couple molesté par Benalla le 1er mai n’a pas été poursuivi, contrairement à nombre de manifestants présents ce jour-là sur les lieux.

Le procureur de Paris, François Molins, a même envoyé un courrier à la police pour demander de "préciser les raisons pour lesquelles les deux personnes n’ont pas été mises en cause pour les faits commis contre les forces de l’ordre ce jour-là".

(...)