International Le chef du parti social-démocrate allemand Martin Schulz a annoncé vendredi renoncer à devenir ministre des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement d'Angela Merkel, dernier épisode en date de l'imbroglio politique en Allemagne. 

"Je déclare par la présente renoncer à mon entrée au gouvernement", dit-il dans un communiqué, alors qu'il avait revendiqué le poste de chef de la diplomatie mercredi, dans le cadre d'un accord de coalition avec Mme Merkel.