International

Stop ou encore ? Les deux partis frères, CDU et CSU, se déchirent depuis deux semaines sur la question de l’asile. Dimanche, les chrétiens-sociaux bavarois se réuniront pour examiner les résultats obtenus lors du sommet européen de Bruxelles.

Si une rupture de la grande coalition (CDU-CSU-SPD) dirigée par Angela Merkel est peu probable, selon le politologue Michael Weigl, les tensions sont si profondes qu’elles risquent de perdurer. Spécialiste de la CSU et professeur en science politique à l’université de Passau, en Bavière, il décrypte les origines de l’Union et des déchirures entre les deux partis.

Comment expliquez-vous que la crise en soit arrivée à ce point ?

(...)