International

"Nous ne pouvons pas nous permettre une nouvelle année 2015, ni sur le plan politique, ni sur le plan financier", a déclaré le commissaire pour la Migration et les Affaires intérieures, faisant référence au moment où la crise migratoire a éclaté. Or, la réponse européenne ne sera pas politique de sitôt, toute négociation pour doter l’Union d’un système d’asile commun ayant tourné au vinaigre. Mais elle peut, du moins en attendant, être financière. Ce mardi, la Commission présentait donc ses propositions pour adapter le budget de l’UE de 2021-2027 à la réalité migratoire.


(...)