International En prenant l'initiative pour répartir les naufragés recueillis par le navire affrété par l'ONG SOS Méditerranée, Emmanuel Macron veut faire la preuve d'une «solution européenne». Mais sans participation de l'Italie, celle-ci ne peut être durable.

(...)