International

L’événement est à la mesure de la restriction qui prévalait jusqu’ici. L’Arabie saoudite a confirmé mardi l’ouverture de salles de cinéma sur son territoire dès le printemps prochain. Les films, comme les loisirs en général, sont interdits au royaume des Saoud car considérés comme vulgaires ou comme des menaces pour l’ordre établi par les autorités religieuses wahhabites. Au lendemain de l’annonce de la levée de cette interdiction, le Fonds souverain saoudien (Public Investment Fund) a annoncé la signature d’un contrat avec le groupe de divertissement américain AMC Investment Holdings.