International

Un Portugais et une Malienne, qui travaillaient tous deux pour l'Union européenne au Mali, ont été tués dans l'attentat de dimanche près de Bamako, a annoncé lundi la haute représentante de l'UE, Federica Mogherini.

"Malheureusement je peux confirmer qu'il y a eu deux victimes parmi nos collègues de l'UE, une victime portugaise qui faisait partie de la mission de formation de l'UE à Bamako" et "une collègue malienne qui travaillait pour la délégation européenne" au Mali, a déclaré Mme Mogherini lors d'une conférence de presse à Luxembourg.

Cinq suspects ont été arrêtés et quatre assaillants ont été tués après l'attaque jihadiste dimanche visant des étrangers près de Bamako, a déclaré lundi à l'AFP le ministre malien de la Sécurité, le général Salif Traoré.

"Quatre assaillants ont été tués et cinq autres faits prisonniers. C'est le nouveau bilan", a assuré le ministre à l'AFP. Un précédent bilan dans la nuit de dimanche à lundi faisait état d'au moins quatre assaillants tués dans cet attentat contre le campement Kangaba, en périphérie de Bamako, qui a fait deux morts.