International

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a condamné dimanche l'attentat perpétré samedi lors d'un défilé militaire à Ahvaz en Iran et qui a coûté la vie à 29 personnes.

 "Les Etats-Unis condamnent toute attaque terroriste n'importe où, point", a déclaré Mme Haley, interrogée sur la chaîne CNN, dans la première réaction américaine depuis l'attaque. Téhéran, qui privilégie la piste séparatiste arabe, a accusé un "petit" Etat du Golfe d'être derrière l'attentat. "Tous ces petits pays mercenaires que nous voyons dans la région sont soutenus par les États-Unis. Ils sont encouragés par les Américains", a dénoncé le président iranien Hassan Rohani, avant de décoller pour New York où il participera à l'Assemblée générale annuelle des Nations unies.

"Je pense que ce que Rohani doit faire, c'est de regarder chez lui. Il fait face à des Iraniens qui protestent. Tout l'argent qui va à l'Iran va dans son armée. Il opprime son peuple depuis longtemps", a répondu Nikki Haley. "Je pense que les Iraniens en ont assez et c'est de là que tout ça vient."

Les Etats-Unis se sont retirés en mai de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien et ont rétabli leurs sanctions contre la République islamique, assurant vouloir exercer une "pression maximale" pour qu'elle cesse ses activités "déstabilisatrices" au Moyen-Orient. Nikki Haley a toutefois réaffirmé que l'administration de Donald Trump ne cherchait pas "un changement de régime" en Iran.

Selon un bilan officiel, 29 personnes ont été tuées à Ahvaz, capitale de la province du Khouzestan, par un commando de quatre hommes ayant ouvert le feu samedi matin sur la foule qui assistait à ce défilé, à l'occasion de la Journée nationale des forces armées, qui marque chaque année l'anniversaire du déclenchement, par Bagdad, de la guerre Iran-Irak (1980-1988).