International L'essentiel des faits

- Une personne est morte et plusieurs ont été blessées dans un attentat commis vendredi matin vers 10h00 contre une usine de gaz industriels et produits chimiques Air Products, à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère (France).

- Un individu (ou plusieurs), à bord d'un véhicule ont foncé sur l'usine. Une explosion s'est produite. Le ou les auteurs avaient un drapeau islamiste à la main.

- Un corps décapité a été retrouvé sur les lieux.

- L'auteur présumé de l'attentat a été fiché en 2006 par les services de renseignements pour "radicalisation". Il n'avait pas de casier judiciaire.

- Trois personnes (l'auteur présumé, son épouse et un autre homme) ont été interpellées.

© IPM


Revivez notre "minute par minute"


- 16h38: François Hollande s'est exprimé après le Conseil de Défense. Il a annoncé que le plan Vigipirate était placé en alerte maximum en Rhône-Alpes pendant 3 jours. Il a, par ailleurs, confirmé le décès d'un homme de 50 ans assassiné. Il y a également deux blessés légers. "La question est de savoir s'il y a des complices".


© AP


- 16h21: La victime décapitée était le patron du suspect annonce FranceTV.

- 15h37: Des journalistes du Monde ont interrogé le voisinage de Yassin Salhi et sa famille à Saint-Priest, bien évidemment choqués. La famille "venait d'arriver il y a moins de six mois", explique un habitant de l'immeuble. "Personne ne les connaît vraiment".

"C'était du bonjour au revoir, surtout avec la femme, lui on n le voyait pas, il partait au boulot et rentrait tard. Des gens discrets, on les connaît de vue, eurs enfants jouaient avec les nôtres, des gens banals, qui aurait cru ?", explique une habitante qui préfère garder l'anonymat.

- 15h16 : Patrick Margier, le maire de La Verpillière, a rencontré les employés de Air Products. Ces salariés sont "extrêmement choqués pour certains".

- 14h51 : La Brigade de recherche et d'intervention (BRI) est intervenue au domicile du suspect, à Saint-Priest. Il y vit depuis six mois avec sa femme et ses trois enfants. L'épouse de l'auteur présumé a été interpellée près de Lyon.


© AFP


- 14h50 : Europe1 a pu joindre l'épouse de Yassin Salhi, le principal suspect de l'attentat. Cette dernière assure ne pas être au courant. Découvrez sa réaction ici .


- 14h24:
Selon plusieurs sources, une nouvelle personne a bel et bien été interpellée à son domicile de Saint-Quentin-Fallavier. Il s'agit du conducteur aperçu ce matin en train de rôder autour de l'usine, avant l'attentat, à bord d'une Ford Fusion. Aucun lien avec l'attentat n'a cependant pu être établi pour l'instant.

- 14h20:
La victime de l'attaque a été identifiée. La personne décapitée est le gérant d'une société de transport demeurant à Chassieu, dans le Rhône. Il était sur le site de l'entreprise attaquée pour une livraison, selon le Dauphiné Libéré. Il est probable que ce soit sa voiture qui ait ensuite été utilisée pour l'attaque.

- 14h02: Le Premier ministre Manuel Valls écourte son voyage en Amérique du Sud pour rentrer à Paris.

- 13h54: Le préfèt de l'Isère annonce que le véhicule utilisé pour l'attentat "n'a pas pu pénétrer par surprise sur le site, il y a été autorisé pour l'exercice de sa mission" . De quoi renforcer l'hypothèse du vol d'un véhicule appartenant à un sous-traitant de l'entreprise ou à un fournisseur de celle-ci.

- 13h25: "Il y a des drapeaux qui vont faire l'objet d'une analyse, le texte de ces drapeaux n'a pas encore été traduit" , affirme M.Cazeneuve.

- 13h16: Selon Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, le criminel pourrait être Yassin Salhi (l'orthographe n'est pas encore confirmée). Il résiderait dans la banlieue lyonnaise à Saint-Priest. "L'individu avait fait l'objet d'une fiche S (NDLR: Sûreté de l'État) , établie pour radicalisation entre 2006 et 2008, cette fiche S n'a pas été renouvelée" . Il n'avait aucun casier judiciaire. Il a été neutralisé par un pompier. Des personnes ont été arrêtées et sont en garde à vue.


© AP


- 12H47: Le Président français François Hollande s'est exprimé lors d'un point presse à Bruxelles. "L'intention ne fait pas de doute, c'est de provoquer une explosion. L'attaque est de nature terroriste dès lors qu'on a retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions. Le suspect a été identifié et arrêté".

- 12h43 : L'individu interpellé a une trentaine d'années, selon Le Dauphiné. Des recherches sont en cours pour vérifier s'il n'était pas accompagné d'un complice.

- 12h37: Bernard Cazeneuve est arrivé vite à Saint-Quentin-Fallavier. Il était en déplacement dans le Rhône pour une cérémonie à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or.


© AFP


- 12h31: Le Dauphiné annonce que les forces de l'ordre renforcent actuellement la sécurité de tous les sites classés Seveso dans la région de l'attentat. Pour rappel, la directive Seveso concerne tous les sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs.

- 12h15 : Une personne qui travaille à 50 mètres de l'usine attaquée a témoigné sur LCI : "On a ressenti une grosse déflagration. Les murs ont tremblé, c'était comme un coup de tonnerre. Les pompiers et la police sont arrivés environ dix minutes après."

- 12h13 : François Hollande sera de retour "en tout début d'après-midi" à Paris annonce l'Elysée.

- 11h57 : Toujours selon le Dauphiné Libéré, un homme serait activement recherché par les forces de l'ordre. Il s'agit d'un homme circulant à bord d'un véhicule ce vendredi matin, avant l'attentat. L'individu aurait fait des allées et venues devant la société ciblée par l'attaque. Une source des services de sécurité intérieure précise que "tous les signaux étaient ces dernières semaines au rouge pour qu'un attentat de cette nature se produise".


© AFP


- 11h53 : La voiture utilisée par les terroristes aurait été volée juste avant l'attentat, selon un invité de la chaîne d'informations LCI.

- 11h50 : La section antiterroriste du parquet de Paris vient de se saisir de l'enquête. Le parquet de Paris se rend sur place.

- 11h49 : Air Products est un groupe industriel américain spécialiste des gaz industriels et médicaux. Son siège se trouve aux Etats-Unis à Allentown en Pennsylvanie.

- 11h41 : Le Premier ministre Manuel Valls ordonne une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles de Rhône-Alpes (Matignon) selon l'AFP.

- 11h40 : La sécurité a été renforcée au sein des différents commissariats de police de la région (Valence, Romans-sur-Isère et Montélimar notamment), selon le Dauphiné.

- 11h37 : La tête de l'homme retrouvée décapitée était accrochée à un grillage extérieur et recouverte d'inscriptions en arabe, a appris l'AFP de source proche du dossier.