International

Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, tous deux grands amateurs de golf, se retrouveront sur le green début novembre au Japon, première étape d'une tournée asiatique du président américain, a annoncé mardi un porte-parole du gouvernement nippon.

M. Trump doit se rendre au Japon du 5 au 7 novembre, dans le cadre d'une tournée diplomatique de 11 jours dans cinq pays d'Asie, qui devrait être dominée par les inquiétudes autour des programmes nucléaire et de missiles balistiques de la Corée du Nord.

Dans l'après-midi de son jour d'arrivée au Japon, M. Trump et M. Abe ont prévu de faire une partie de golf à 18 trous avec l'un des meilleurs professionnels mondiaux de la discipline, le Japonais Hideki Matsuyama.

Le Premier ministre japonais a noué des liens étroits avec Donald Trump: il était le premier dirigeant étranger à lui rendre visite en novembre dernier après sa victoire à l'élection américaine, alors qu'il n'était pas encore officiellement investi président.

Après une première rencontre dans la clinquante Trump Tower à New York, les deux hommes avaient fait la démonstration de leur entente naissante en jouant ensemble au golf dans la propriété de Donald Trump en Floride.

Cette "diplomatie du golf" avait été rééditée en février lors d'une nouvelle visite de M. Abe aux Etats-Unis.

Est-ce cependant une manière appropriée d'aborder des sujets aussi sérieux que la Corée du Nord? "La situation est très sérieuse, mais il est également important d'approfondir l'amitié quand il faut prendre des mesures poussées pour gérer la crise" de la sécurité régionale, a estimé mardi le porte-parole de l'exécutif nippon, Yoshihide Suga.

Comme M. Trump, Shinzo Abe, conforté par une large victoire de sa coalition à des élections législatives anticipées dimanche au Japon, est partisan d'une "diplomatie forte" face à Pyongyang.

Au Japon, Donald Trump doit aussi rencontrer le couple impérial, ainsi que des proches de Japonais enlevés par des agents nord-coréens dans les années 1970-80.