International Le Maroc est depuis près d’un an la tête de pont de la politique migratoire en Afrique. A la suite de la réintégration du pays dans l’Union africaine (UA) le 30 janvier 2017, le roi Mohammed VI s’était vu confié en mars le mandat d’élaborer une "vision" migratoire commune. Le Maroc privilégie une migration intra-africaine ordonnée et solidaire entre les divers Etats africains. Il est vrai qu’avec une politique d’accueil des migrants au point mort, le Maroc a tout intérêt à voir plus large et à jouer la solidarité avec ses "frères" d’Afrique.
(...)