International Nous ne devions pas nous réjouir trop vite, car dans les rédactions, la rumeur courait depuis quelques temps: Abou Bakr al Baghdadi, "calife" autoproclamé de l'Etat islamique, est-il vraiment mort, comme le confirmait l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) la semaine passée ? Le chef des services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien, Lahour Talabani, prétend aujourd'hui à l'agence Reuters qu'al Baghdadi est encore en vie et qu'il se cache au sud de Rakka, en Syrie.

"Il ne fait aucun doute que Baghdadi est vivant. Nous en sommes sûrs à 99%", dit-il. "N'oubliez pas qu'il est issu d'Al Qaïda en Irak. Il a échappé aux services de sécurité. Il sait ce qu'il fait."

Il voit dans cette mort 'fake news' une nouvelle stratégie de l'organisation pour devenir un "Al Qaïda sous stéroïdes", quelques jours après la perte de l'un de leurs fiefs, Mossoul, en Irak. Il prédit que l'éradication du groupe djihadiste prendra encore "trois ou quatre ans".