International

Trois corps ont été repêchés jusqu'ici en Indonésie par les équipes de recherches de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé en mer de Java, a indiqué mardi le chef de l'Agence nationale de recherches et de secours, après qu'un responsable eut parlé de 40 corps. "Aujourd'hui, nous avons évacué trois corps, et ils sont maintenant sur le navire de guerre Bung Tomo, a déclaré le directeur de l'agence, Bambang Soelistyo, lors d'une conférence de presse, précisant qu'il s'agissait de deux femmes et d'un homme.

Un porte-parole de la marine indonésienne, Manahan Simorangkir, avait déclaré auparavant à l'AFP que d'après la radio militaire, un navire de guerre avait repêché plus de 40 corps dans la mer. Mais par la suite, il a affirmé qu'il s'agissait d'un malentendu au sein de son équipe.

L'Airbus A320-200 transportant 162 personnes s'est écrasé dimanche peu après son décollage de Surabaya, deuxième ville d'Indonésie, pour Singapour.

Une ombre repérée

Un avion de l'armée de l'air en Indonésie a également repéré une "ombre" au fond de la mer. "Que Dieu nous bénisse aujourd'hui. A 12h50 (07h30 HB), un avion militaire Hercule a découvert un objet décrit comme une ombre ayant la forme d'un avion au fond de la mer", dans la zone de recherches de l'appareil, a déclaré Bambang Soelistyo. Les recherches vont donc pouvoir se concentrer sur ce point.

"Tous les équipements et personnels mobilisés pour les recherches vont être dirigés vers ce lieu. Leur tâche est de retrouver et d'évacuer tous les objets ou corps de passagers. Je vais m'assurer que tous seront transportés à Pangakalan Bun, où se trouve la plus proche piste d'atterrissage depuis l'endroit" des découvertes, a encore révélé le directeur des recherches.

Une porte, un toboggan, un gilet de sauvetage, etc

Des débris ressemblant à une porte d'avion et un toboggan d'urgence ont été détectés mardi, avait indiqué un peu plus tôt l'armée de l'air indonésienne. Un photographe de l'AFP a lui indiqué avoir vu des objets ressemblant à un gilet de sauvetage, des bouées de sauvetage et de longs tubes oranges.

"Nous avons détecté environ 10 grands objets et de nombreux petits objets de couleur blanche que nous n'avons pas pu photographier. La position se situe à 10 km de l'endroit où l'avion est apparu pour la dernière fois sur les écrans radars", avait déclaré un porte-parole de l'armée de l'air indonésienne.

Les grands objets apparaissant sur 10 photos ressemblent à une "porte d'avion", un "toboggan d'urgence", une "boîte de forme carrée, peut-être un réservoir de carburant", avait-t-il détaillé.