International "Il m’a dit qu’il fallait faire disparaître les gens comme moi.” Lorsqu’Ali Feruz a été transporté en fourgon cellulaire du tribunal qui jugeait de la légalité de sa présence en Russie à un centre fermé pour étrangers, dans les environs de Moscou, le policier n’a pas été tendre avec lui. “Les pédés comme toi doivent être calcinés.”