International

L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, renvoyé dans l'opposition après sa défaite électorale d'avril, a défrayé la chronique en faisant entrer en éruption un faux volcan lors d'une fête donnée pour le 15 août dans le parc de sa villa de Sardaigne. Les journaux italiens ont rapporté jeudi que l'homme le plus riche d'Italie, à la tête d'un empire médiatique, a régalé ses invités d'un faux tremblement de terre et d'une éruption volcanique fictive, simulée avec force feux d'artifice et fausses coulées de lave, au-dessus du lac artificiel aménagé dans l'immense parc de sa propriété. L'illusion était tellement parfaite que des personnes résidant à proximité de la villa ont cru à un incendie et ont téléphoné aux services de secours. Les pompiers dépêchés sur place toutes sirènes hurlantes ont reçu les excuses du service de sécurité de Berlusconi qui leur a expliqué que ce n'était «qu'une fête». Silvio Berlusconi a acquis il y a une vingtaine d'années sa propriété sarde. Il y a fait aménager un amphithéâtre de style romain, une piscine, un jardin de cactus et même une colline, érigée grâce à l'apport de tonnes de terre, au sommet de laquelle il a fait installer un banc sous des oliviers pour «méditer».

© La Libre Belgique 2006