"Bienvenue en Palestine": des images qui font scandale

AFP Publié le - Mis à jour le

Vidéo
International Des images montrant un haut gradé israélien frappant au visage avec son arme un militant pro-palestinien en Cisjordanie ont soulevé l'indignation et fait passer au second plan le succès revendiqué par Israël dans le contrôle de l'opération "Bienvenue en Palestine".

L'armée israélienne a suspendu un lieutenant-colonel à la suite du film, largement diffusé par les médias israéliens et sur internet, d'un incident survenu samedi au cours duquel l'officier supérieur a frappé au visage avec son M-16 un pacifiste étranger qui participait à une randonnée à vélo avec des Palestiniens en Cisjordanie occupée.

Selon les médias israéliens, il s'agit d'un militant de la cause palestinienne de 20 ans, originaire du Danemark, identifié sous le seul prénom d'Andreas.

Le clip vidéo de deux minutes montre une altercation entre des soldats israéliens, stationnés à un barrage routier au nord de Jéricho, dans la vallée du Jourdain, et un groupe de jeunes cyclistes composé de Palestiniens et d'activistes étrangers.

A un moment donné, le lieutenant-colonel Shalom Eisner, perdant visiblement son sang-froid, s'approche soudain d'un des jeunes et lui envoie violemment son fusil mitrailleur dans la figure.

L'incident, dont les images ont été postées sur internet dimanche soir et diffusées en prime time à la télévision israélienne, faisait la une des médias lundi, embarrassant les autorités israéliennes.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a condamné dès dimanche soir la conduite de l'officier, précisant qu'elle "n'est pas habituelle parmi les soldats et les commandants de Tsahal et n'a pas pas sa place dans l'armée israélienne et dans l'Etat d'Israël".

Le chef d'Etat-major israélien Benny Gantz a assuré que l'affaire "ferait l'objet d'une enquête approfondie et serait traitée avec la plus grande sévérité".

Israël se félicite chaudement

Quelques heures seulement avant la diffusion des images, plusieurs responsables israéliens, dont M. Netanyahu, s'étaient chaudement félicités de l'efficacité des services de sécurité israéliens contre l'opération de solidarité internationale "Bienvenue en Palestine".

Cette opération, qui consistait à faire venir en Cisjordanie des sympathisants du monde entier via Tel-Aviv, menaçait, selon eux, la sécurité de l'aéroport international Ben Gourion.

En juin 2010, les images de l'abordage sanglant du ferry turc Mavi Marmara par les commandos de marine israéliens (9 morts turcs) avaient fait le tour du monde, provoquant un tollé et écornant l'image d'Israël.

L'opération "Bienvenue en Palestine" s'est généralement passée dans le calme, et sans accrochages violents notables entre les participants et les plus de 600 policiers israéliens mobilisés pour l'occasion.

Sur les quelque 1.500 participants espérés, seuls 79 militants ont débarqué ce week-end à Ben Gourion, l'immense majorité des 1.500 participants espérés ayant été bloquée dès l'embarquement dans les pays de départ.

"Un moment particulièrement embarrassant pour Israël"

Sur ces 79 militants, 21 ont déjà été renvoyés dans leur pays d'origine et 56, parmi lesquels 43 Français, qui ont refusé de repartir, ont été placés en détention dans deux centres pour les étrangers illégaux, a précisé lundi le ministère de l'Intérieur. Trois militants ont réussi à se rendre à Bethléem, selon le comité d'accueil.

"La diffusion sur internet du clip vidéo montrant Eisner balançant un fusil d'assaut M-16 dans la figure d'un militant de gauche intervient à un moment particulièrement embarrassant pour Israël", souligne Amos Harel, analyste militaire du quotidien Haaretz.

"Juste au moment où une 'flightilla' de militants pro-palestiniens étrangers --qui avait été considérablement surestimée par le ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch-- était en train de s'éteindre, comme prévu, dans un murmure", ajoute-t-il.

Les images du lieutenant-colonel Eisner font suite à une série de photos et de vidéos, diffusées en 2010, montrant les abus de soldats israéliens contre des Palestiniens en Cisjordanie qui avaient fait scandale.

AFP

Facebook

Derniers articles

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Arbres arrachés, voitures écrasées: la tempête Leslie s'est abattue sur le Portugal et l'Espagne

    La tempête Leslie a frappé le Portugal dimanche matin avec des vents de 176 km heure, arrachant des arbres et laissant des centaines de milliers de foyers sans électricité, avant d'atteindre le nord de l'Espagne qui se préparait à des pluies ...

  2. 2
    Vidéo
    A Rome, une annonce de l'évêque de Bruxelles pourrait secouer l'Église

    Le communiqué de presse est tombé ce mercredi 10 octobre. Mgr Kockerols, évêque auxiliaire pour Bruxelles, lance un appel pour que de jeunes hommes mariés puissent devenir prêtres. Un tel appel, venant d'un évêque, est en soi un événement. Mais il ...

  3. 3
    Vidéo
    Quinze hommes venus d’Arabie saoudite ont peut-être fait "disparaître" le journaliste Jamal Khashoggi

    Le journal turc Sabah, proche du président Erdogan, a publié ce mercredi matin la photo et les noms de quinze ressortissants saoudiens qui sont soupçonnés d’avoir joué un rôle actif dans l’enlèvement ou le meurtre du journaliste saoudien Jamal ...

  4. 4
    Face à la Chine, Trump opte pour une offensive jamais tentée auparavant

    Comme un parfum de guerre froide? Face à la Chine, les États-Unis de Donald Trump ont lancé une offensive frontale sur tous les fronts, jamais tentée auparavant, mais dont l'issue reste incertaine. La scène se passe aux Nations unies. Comme ...

  5. 5
    Trump confirme la démission de Nikki Haley, qui quittera l'administration "en fin d'année"

    Le président américain Donald Trump a confirmé mardi matin la démission de Nikki Haley, l'ambassadrice américaine auprès des Nations Unies. Le président américain, qui retrouvait Haley mardi en fin de matinée dans le Bureau ovale, a annoncé face aux ...

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6