International

L'ancienne ministre française Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate de droite aux législatives à Paris, est tombée et a perdu connaissance plusieurs minutes jeudi matin, après avoir été agressée par un passant, a constaté une journaliste de l'AFP. Mme Kosciusko-Morizet, en campagne sur un marché, distribuait des tracts lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de "bobo (bourgeoise bohême, ndlr) de merde".

Déséquilibrée, l'ancienne ministre de l'Écologie sous la présidence de Nicolas Sarkozy a chuté au sol et perdu connaissance durant plusieurs minutes. Les pompiers sont intervenus et elle a repris connaissance, avant d'être conduite à l'hôpital.

Après cette altercation, l'homme est parti en courant vers la bouche de métro la plus proche.

Mme Kosciusko-Morizet est candidate du parti Les Républicains, en ballottage défavorable dans sa circonscription face à un candidat de La République en Marche, le parti du président centriste Emmanuel Macron.

© AFP