International

Nouveau rebondissement dans l'affaire du vol MH370. L'administration malaisienne de l'aviation civile vient de modifier la précédente version des dernières paroles enregistrées à bord de l'appareil. Le message "Et bien, bonne nuit" ne s'arrêtait pas là...

"Nous aimerions confirmer que la dernière conversation (...) entre le contrôleur aérien et le cockpit à 01h19 (heure malaisienne) est 'Bonne nuit, Malaysia trois sept zéro'...", indique le département de l'aviation civile dans un communiqué, relayé par l'agence Reuters. L'ambassadeur de Malaisie en Chine avait initialement précisé aux familles, le 12 mars (soit 4 jours après la disparition), que les derniers mots en provenance de l'avion étaient "Et bien, bonne nuit".

Une version quelque peu rallongée à présent. Vu l'importance de l'affaire et les critiques déjà formulées à l'encontre des autorités malaisiennes pour leur mauvaise gestion de la disparition de l'avion, il est surprenant que l'enregistrement n'ait pas été directement bien traduit (ou du moins diffusé dans sa bonne version). Lors d'une conférence de presse ce lundi, le ministre malaisien des Transports Hishammuddin Hussein est d'ailleurs apparu quelque peu gêné et n'a pas souhaité faire de plus amples commentaires quant aux demandes de publication de la transcription officielle.

L'enquête tente maintenant de déterminer qui du pilote ou du copilote a prononcé ces dernières paroles ("Bonne nuit, Malaysia trois sept zéro").

Quant aux recherches en mer, elles s'activent car ils ne restent plus beaucoup de jours avant que les boîtes noires n'emportent avec elles la vérité sur la disparition du vol MH370.