International

Deux partisans de l'ex-président brésilien Lula ont été blessés samedi à l'aube par des tirs visant une veillée de soutien à Curitiba (sud), où l'ancien chef de l'Etat est emprisonné, a dénoncé sa formation le Parti des Travailleurs (PT, gauche).

Le PT a condamné "les tirs dont a été la cible le campement" samedi à l'aube "qui ont fait deux blessés, dont un grave, touché au cou".

Cet homme a été admis en soins intensifs dans un hôpital de Curitiba, a précisé le PT, qui a qualifié cet incident d'"attentat".

"Le fait qu'il n'y ait pas eu de morts ne diminue pas le fait qu'il y ait eu tentative d'homicide, motivée par la haine et la provocation de ceux qui n'acceptent pas cette veillée pacifique", a ajouté le communiqué du PT.

"Nous espérons que des mesures rigoureuses seront prises par les autorités", a affirmé sur Twitter Gleisi Hoffmann, présidente de cette formation fondée par Lula au début des années 1980.

Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, purge depuis le 7 avril une peine de 12 ans et un mois de prison pour corruption et blanchiment d'argent.

Des partisans de l'icône de la gauche et des dirigeants du PT campent depuis à quelques centaines de mètres du siège de la police fédérale où Lula est incarcéré.