International

Italie

Prodi libéralise

Le gouvernement italien de centre gauche de Romano Prodi a obtenu vendredi la confiance lors d'un vote au Sénat sur une deuxième vague de libéralisations destinée à accroître la concurrence dans les services et les commerces. Le texte qui contient plusieurs dizaines de mesures destinées à accroître la concurrence pour faciliter la vie du "citoyen consommateur" a été adopté par 161 sénateurs tandis que 153 ont voté contre. Cette nouvelle vague de libéralisations supprime par exemple les taxes fixes encaissées par les opérateurs de téléphonie mobile, permet aux boulangers de vendre des journaux ou encore à la grande distribution de vendre davantage de carburant. (AFP)

Grande-Bretagne

Accident de train : amende pour l'opérateur privé

Network Rail, propriétaire et gestionnaire des chemins de fer britanniques, a été condamné vendredi à une amende de 4 millions de livres (5,89 millions d'euros) après l'accident de 1999 qui avait fait 31 morts et 400 blessés à Paddington, à l'ouest de Londres. Le tribunal de Blackfriars, dans le centre de Londres, a ainsi sanctionné des défaillances "systémiques et inacceptables" en matière de sécurité qui ont entraîné ce que le juge a comparé à une attaque terroriste "absurde et inutile". (AFP)

Union européenne

Corruption : toujours détenus

Les avocats des trois italiens, arrêtés à Bruxelles pour des versements présumés de pots-de-vin dans des marchés publics européens, ont obtenu vendredi le report de la comparution en chambre du conseil de leurs clients, a indiqué Me Henri Laquay, avocat de Sergio Tricarico (qui nie les faits). En cause : la complexité du dossier et son volume (7 fardes), qui le rendent illisible en si peu de temps. On y reviendra donc le 11 avril, les trois hommes restant détenus. Les conseils de Giancarlo Ciotti (fonctionnaire de la Commission) et d'Angelo Troiano (entrepreneur), n'ont, eux, pas fait de déclaration. (Belga)