International Le pape François n'a pas jugé nécessaire dimanche de commenter de graves accusations portées contre lui dans un texte, selon lesquelles il aurait couvert durant son pontificat les agissements du cardinal américain Theodore McCarrick, accusé publiquement en juillet d'abus sexuels. 

"Je ne dirai pas un mot là-dessus. Je pense que le communiqué parle de lui-même", a déclaré le souverain pontife, interrogé dans l'avion qui le ramenait à Rome après un voyage en Irlande.