International Se posant toujours en maître de la politique catalane, "l’exilé" Puigdemont vient de mettre en garde le Premier ministre espagnol, lors de sa dernière conférence de presse à Berlin, avant de rentrer à Waterloo : "Sanchez a bénéficié du soutien de notre groupe, il doit maintenant nous renvoyer l’ascenseur."

(...)