International

Les fouilles archéologiques dans un ancien bastion allemand de la Première Guerre mondiale à Wijtschate continuent de livrer une mine d'informations, à en croire samedi l'archéologue Jasper Deconynck. Grâce à un projet de crowdfunding, une équipe internationale d'archéologues a pu passer au crible un terrain d'un peu plus d'un hectare, à Wijtschate, avant qu'un nouvel édifice n'y soit construit. Le site est digne d'intérêt puisqu'environ un tiers est resté vierge de toute construction pendant 100 ans. En échange, les investisseurs peuvent participer aux fouilles et bénéficier de visites guidées privilégiées.

"Ce qui est étonnant, c'est que nous y recevons la visite de nombreux Allemands", constate Jasper Deconynck. "En raison de cet emplacement unique et de circonstances distinctes, il y a beaucoup d'intérêt à venir voir le site de près."

Les restes d'au moins 40 soldats ont déjà été mis au jour et ce nombre va encore augmenter. "Mais nous découvrons également d'autres objets, tels que des articles ménagers. Cela s'avère unique et intéressant. On ne trouve pas cela dans les champs. On peut bien s'imaginer comment les gens vivaient ici peu avant la guerre et comment leurs commodités ont été utilisées par les troupes présentes", explique l'archéologue.

Etant donné que des Français, puis des Allemands et des Anglais se sont retrouvés à cet endroit, il est également possible de suivre l'évolution de la guerre, par exemple au niveau de l'habillement, illustre encore Jasper Deconynck.

Les fouilles se poursuivront jusqu'à cet été.