International Les vacances scolaires ont été de courte durée dans le village bédouin de Khan al-Ahmar, à l’est de Jérusalem, en Cisjordanie occupée. Déjà le 16 juillet, les 170 élèves, issus du village et de quatre communautés bédouines voisines, reprenaient le chemin de l’école. "Avec les professeurs, nous avons décidé d’anticiper la rentrée scolaire. Il faut que les locaux soient toujours occupés", explique Eid Abou Khamis, le porte-parole du village. "On a peur que les bulldozers israéliens reviennent si personne n’est là."
(...)