International Douze agents présumés du GRU ont été inculpés par la justice américaine et le président Trump a dû finalement s’aligner sur la position de ses services de renseignement après avoir relayé à Helsinki les démentis énergiques du président Poutine. " J’accepte les conclusions de nos services de renseignement selon lesquels la Russie a interféré dans l’élection de 2016", a finalement déclaré M. Trump, en insistant sur son " respect" pour ces agences fédérales.

(...)