International

Le groupe terroriste Etat islamique se sert de scientifiques pour développer de nouveaux types d'armes très sophistiquées à utiliser pour "des attentats spectaculaires". Parmi celles-ci : des missiles à tête chercheuse et des voitures télécommandées équipées de bombes, révèle Sky News. La chaîne de télévision britannique a obtenu une vidéo qui sert à former les djihadistes à la fabrication de telles armes.

Depuis l'"université djihadiste" de Rakka, en Syrie, les experts sont notamment parvenus à produire une batterie thermique spécifique pour les missiles "anti-aérien". L'EI peut donc désormais remettre en état de fonctionnement des missiles qui avaient été jugés obsolètes par les gouvernements occidentaux. Ces ogives à tête chercheuse, précises à 99%, risquent d'être utilisées pour attaquer les avions de ligne et les appareils militaires.

© print screen Sky News
L'EI est loin d'être le premier groupe terroriste à se doter de tels engins. Mais ses prédécesseurs ne parvenaient pas à conserver la batterie thermique en état de marche. Sky News évoque "un exploit qu'on pensait impossible de la part d'un groupe terroriste ne travaillant pas dans une infrastructure militaire".

Des mannequins à chaleur humaine

Les chercheurs ont également produit des voitures complètement télécommandées agissant comme des "bombes mobiles". A leur bord, sont positionnés des mannequins dotés de thermostats auto-régulateurs qui dégagent l'équivalent de la chaleur humaine. Ce procédé permet de ne pas être repéré par les scanners qui contrôlent les entrées des infrastructures militaires et gouvernementales.

© print screen Sky News
Ces armes ne sont pas destinées qu'à frapper au Moyen-Orient. Des membres de l'EI se forment en Syrie puis repartent dans leur pays d'origine pour insuffler leurs nouvelles connaissances à d'autres terroristes potentiels. L'arrestation d'un de ces formateurs, qui rentrait en Europe, a permis de mettre la main sur une vidéo de huit heures qui montre ces formations inédites.

"Pour des attentats en Europe et au-delà"

Sky News a obtenu ces images et les a montrées à un conseiller en armes de l'armée britannique. Il a qualifié cette vidéo de "mine d'or". Car, bien que de tels développements étaient redoutés, il s'agit, selon Sky News, de révélations pires que ce à quoi s'attendaient les services de renseignement.

On y voit comment adapter l'électronique de véhicules pour en faire des engins télécommandés fonctionnant avec des signaux radios saturés. Mais aussi comment faire en sorte que les mannequins aient une apparence la plus humaine possible.

Depuis la Turquie, un ancien membre de l'EI a affirmé à Sky News que ces armes étaient destinées "pour des attentats en Europe et au-delà".