International Un Boeing 737 de la compagnie américaine Southwest a connu ce mardi une "défaillance de moteur" peu après son décollage de New York.


L'avion, qui comptait à son bord 144 passagers et 5 membres d'équipage, a dû se poser en urgence à Philadelphie après que des éclats de moteur ont brisé un hublot. La cabine a donc été partiellement dépressurisée et une passagère est décédée après avoir été happée vers l'extérieur.

C'est à ce moment que les passagers ont immédiatement appliqué la consigne de sécurité qui consiste à utiliser le masque à oxygène.

Marty Martinez, l'un des passagers, a filmé cette scène de panique. Et de cette vidéo, il ressort une photo qui fait parler d'elle depuis l'incident.

Un agent de bord a pointé du doigt le fait que toutes les personnes présentes sur la photo ne portaient pas le masque correctement.


"Ecoutez les membres d'équipage! Presque tous les gens sur cette photo du vol Southwest Airlines portent leur masque de la mauvaise façon. Rangez vos téléphones, arrêtez les selfies et écoutez ! Couvrez votre nez et votre bouche", a écrit Bobby Laurie sur Twitter. Ce message a été liké plus de 15.000 likes et retweeté plus de 8.000 fois.

Une chance que Tammie Jo Shults , l'une des pilotes de l'avion, soit parvenue à faire redescendre l'avion à une altitude plus basse et vivable pour les passagers. Car, comme d'autres internautes l'ont fait remarquer, avec cette mauvaise position du masque, les conséquences de l'incident auraient été plus graves à haute altitude.

"Vous pensez que vous savez quoi faire parce que vous avez regardé la démo une fois à l'âge de 10 ans. Mais vous n'avez aucune idée de la façon dont votre esprit se vide en cas d'urgence", a commenté un internaute.

"Tout peut arriver n'importe quand. Notre job est un peu plus que servir des cocas à 30.000 pieds d'altitude", a ajouté une hôtesse de l'air.


Pour la petite anecdote, la pilote Tammie Jo Shults est devenue la nouvelle héroïne de l'Amérique depuis cet atterrissage d'urgence. Elle aurait ensuite salué tous les passagers et les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux.