International

Chelsea Market, l’incontournable marché de New York, vient d’être racheté par Google pour quelque 2,5 milliards de dollars. 

Du Lobster Palace à Amy’s Bread, une quarantaine de commerces y sont réunis. Mais plus que l’un des passages favoris des touristes, le Chelsea Market est surtout un lieu au passé étonnant. Le site officiel du marché raconte que, bien avant la naissance de New York, les Algonquins, peuple autochtone, venaient y échanger leurs gibiers et récoltes. Au XXe siècle, les bâtiments ont abrité une usine de la National Biscuit Company. C’est derrière ces murs que la recette des célèbres biscuits Oreo a été mise au point. 

Dans les années 1990, l’immeuble a été racheté par Irwin B. Cohen. Il décide d’y créer un immense marché qui devient rapidement l’un des hauts lieux de la gastronomie new-yorkaise. On y compte chaque année 6 millions de visiteurs. Pourtant, ce qui intéresse Google n’est pas le célèbre rez-de-chaussée, mais plutôt les étages supérieurs. Le géant souhaite y installer de nouveaux bureaux, en face de leurs bâtiments actuels. Cependant, que les amoureux du Chelsea Market ne s’affolent pas, Google n’aurait pas l’intention de transformer cet espace historique.