Cisjordanie : accès refusé pour quatre ministres étrangers

AFP Publié le - Mis à jour le

International

Israël a interdit dimanche aux chefs de la diplomatie de quatre pays des Non-alignés d'entrer en Cisjordanie pour participer à une réunion du groupe à Ramallah, siège de l'Autorité palestinienne, selon des sources palestinienne et israélienne.

Selon un responsable palestinien, il s'agit des ministres de Malaisie, d'Indonésie, du Bangladesh et de Cuba, des pays qui n'ont pas de relations diplomatiques avec Israël.

"Une décision a été prise d'interdire à des chefs de diplomatie de plusieurs pays ne reconnaissant pas Israël de franchir des passages frontaliers d'Israël", a affirmé à l'AFP un haut responsable israélien qui a requis l'anonymat. "Les pays en question sont Cuba, l'Algérie, l'Indonésie, la Malaisie et le Bangladesh", a-t-il précisé.

Mais l'Algérie avait précédemment informé l'Autorité palestinienne qu'elle n'enverrait pas une délégation à Ramallah pour éviter de possibles problèmes à la frontière contrôlée par Israël.

Publicité clickBoxBanner