International

Dix marins sont portés disparus et cinq sont blessés à la suite d'une collision entre un destroyer américain et un pétrolier battant pavillon du Liberia, l'Alnic MC, survenue tôt lundi matin à l'est de Singapour en eaux malaisiennes, a annoncé l'US Navy. 

"Il y a pour le moment 10 marins portés disparus et cinq blessés", a indiqué la marine américaine. Dans un communiqué précédent, elle avait annoncé que le destroyer lance-missiles USS John S. McCain avait été impliqué dans une collision avec un navire marchand alors qu'il naviguait à l'est des détroits de Malacca et Singapour.

Le navire militaire a été endommagé "à bâbord arrière" selon les premières indications. "Les opérations de recherche et de secours ont débuté en coordination avec les autorités locales" de Singapour, ajoutait l'US Navy dans un premier communiqué. L'accident a eu lieu au petit matin alors que le destroyer se dirigeait vers le port de Singapour.

Des remorqueurs, un hélicoptère et des bateaux de garde-côtes participent aux opérations de secours lundi, tandis que des avions américains sont aussi impliqués. En outre, huit bateaux de différentes agences malaisiennes ont été déployés pour ces recherches, et un avion ainsi qu'un hélicoptère sont sur le point d'être dépêchés sur place, a déclaré à l'AFP le directeur des autorités maritimes malaisiennes, Zulkifli Abu Bakar, précisant que l'accident s'était produit au large de l'Etat de Johor, dans le sud de la Malaisie.

"C'est regrettable", a déclaré le président américain, Donald Trump, dans une première réaction à des journalistes qui l'interrogeaient sur cette collision, à son retour de vacances. "Pensées et prières pour nos marins de l'US Navy à bord du John S. McCain où des efforts de sauvetage sont en cours", a ensuite ajouté M. Trump dans un tweet.