Comment fonctionne le système policier nord-coréen

AFP Publié le - Mis à jour le

International

La police secrète de la Corée du Nord repose sur un vaste système d'agences, parfois concurrentes, qui rend toute tentative de réforme particulièrement ardue, selon une étude américaine publiée jeudi.

Dans ce rapport détaillé sur la dictature nord-coréenne, le Comité pour les droits de l'Homme en Corée du Nord, dont le siège est à Washington, indique que ce pays maintient le contrôle par le biais d'une surveillance qui s'infiltre aux niveaux les plus locaux, afin de neutraliser toute personne qui oserait défier l'appareil dirigeant.

"Le peuple nord-coréen souffre d'un contrôle oppressif que peu de sociétés ont eu à endurer au cours du siècle précédent", estime ce comité.

D'après cette organisation, les agences de sécurité d'Etat ont aidé le leader Kim Jong-Un à consolider son pouvoir, notamment par une surveillance renforcée des frontières, par l'espionnage sur les marchés et l'écoute des appels téléphoniques.

"Même si Kim Jong-Un voulait réformer le système politique en Corée du Nord, il entrerait en conflit avec les personnels sécuritaires qui effectuent des purges, des arrestations arbitaires et qui infligent des traitements inhumains à tous ceux qu'ils perçoivent comme des menaces pour la continuité de pouvoir de la famille Kim", a déclaré Roberta Cohen, co-présidente du comité, dans un communiqué.

Selon cette étude, la Corée du Nord compte trois agences principales de sécurité, dont les agents sont susceptibles de s'espionner mutuellement, et qui cherchent à extirper toute tentative de dissension.

L'une des institutions les plus obscures, mais aussi les plus puissantes est le Département de la sécurité d'Etat qui, d'après le rapport, compterait 50.000 agents sur tout le territoire et serait responsable des prisons pour les Nord-Coréens suspectés d'avoir des opinions inacceptables.

Le Ministère pour la sécurité du peuple, qui représente la police nationale, compterait 210.000 salariés dont l'une des tâches, très visible, est le contrôle d'identité des citoyens.

Publicité clickBoxBanner