International Le leader du parti d’extrême droite La Ligue avait indiqué qu’il adopterait une ligne dure sur la question migratoire s’il arrivait au pouvoir. L’argument est porteur en Italie, où près de 650 000 demandeurs d’asile ont débarqué depuis 2014. En tant qu’Etat membre de l’Union européenne de première entrée, l’Italie est tenue, par le règlement de Dublin, d’accueillir les demandeurs d’asile et de traiter leur demande d’obtention d’un statut de réfugié.
(...)