International

Selon un rapport des Nations Unies qui n'a pas encore été rendu public, la Corée du Nord a fourni à la Syrie du matériel pouvant servir à la fabrication d'armes chimiques. D'après la BBC, le rapport affirme qu'entre 2012 et 2017, quelque 40 livraisons clandestines ont pris le chemin de la Syrie. Il s'agissait de tuyaux, de thermomètres et de carreaux résistant à l'acide (utiles pour la construction d'usines où sont fabriquées des armes chimiques). En 2016 et 2017, des experts nord-coréens ont été aperçus dans certaines de ces usines.

Le régime syrien a encore été soupçonné d'avoir récemment lancé des attaques au chlore sur la Ghouta orientale.

La Corée du Nord est pour sa part objet de sanctions internationales en raison de son programme nucléaire.

Le rapport est l'oeuvre d'un panel d'experts de l'ONU qui vérifie depuis 2010 le respect par Pyongyang des sanctions imposées.

Stéphane Dujarric, porte-parole de l'ONU, a confié au New York Times qu'il n'était pas certain que ce rapport soit publié et à quelle date.

De nombreuses informations contenues dans cette étude de plus de 200 pages proviennent de sources onusiennes non-identifiées. Si la collaboration militaire entre Damas et Pyongyang devait être prouvée, cela constituerait un camouflet pour la communauté internationale qui se révèlerait alors incapable d'isoler la Corée du Nord.