International

Une semaine très exactement après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, l’Oxford Dictionary a choisi le terme "post-truth" (post-vérité) comme mot de l’année. Pour le dictionnaire britannique, équivalent du Robert, "post-vérité" fait référence "à des circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence pour modeler l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux opinions personnelles".

Vingt-cinq ans déjà

Selon l’Oxford Dictionary, son usage a augmenté de 2000 % par rapport à l’année dernière, "dans le contexte du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni et de l’élection présidentielle aux Etats-Unis" . Le terme n’est pas neuf. Il aurait été utilisé pour la première fois en 1992 dans un essai du dramaturge Steve Tesich autour du scandale de l’Irangate.

(...)