International Sahara occidental La table ronde entre le Maroc, le Front Polisario, l’Algérie et la Mauritanie était positive, dit l’Onu.

Le Maroc, le Front Polisario, l’Algérie et la Mauritanie sont parvenus à briser la glace qui s’était accumulée ces dernières années autour du dossier du Sahara occidental. Ce territoire situé sur la côte nord-ouest de l’Afrique, en majeure partie administré par le Maroc, est le seul du Continent noir à ne toujours pas disposer d’un statut juridique définitif depuis sa décolonisation, en 1976. Les quatre parties se sont rencontrées lors d’une table ronde organisée par les Nations unies, ces mercredi et jeudi à Genève, six ans après la fin du dernier cycle de négociations qui avait abouti à une impasse diplomatique entre le Maroc et le mouvement indépendantiste Front Polisario, soutenu par l’Algérie.

(...)