International

Des missiles, probablement tirés par l'aviation israélienne, ont frappé jeudi des dépôts d'armes appartenant au mouvement libanais Hezbollah près de l'aéroport militaire de Dabaa, dans le centre de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Six missiles ont été tirés contre l'aéroport militaire de Dabaa et ses environs dans le secteur ouest de la province de Homs, et ont frappé des entrepôts d'armes appartenant au Hezbollah libanais", a déclaré à l'AFP le directeur de l'Observatoire, Rami Abdel Rahmane.

"Les missiles auraient été tirés par Israël", a-t-il ajouté.

Des sources proches de la frontières libano-syrienne ont indiqué à l'AFP que des avions avaient survolé auparavant l'espace aérien libanais et "certains y sont toujours, ce qui laisse présager de nouvelles frappes".

Les avions israéliens empruntent souvent l'espace aérien libanais pour mener des raids en Syrie.

L'agence officielle Sana a pour sa part indiqué que l'aéroport militaire avait été la cible de missiles jeudi.

"Un de nos aéroports militaires a été la cible de missiles interceptés par notre défense anti-aérienne", a rapporté Sana, citant une source militaire. Selon l'agence, qui a fait état d'"explosions dans les environs de l'aéroport de Dabaa", l'objectif de "l'agression" n'a pas été atteint.

Aucune source n'a fait état de pertes humaines dans l'immédiat.

Le Hezbollah, allié de Téhéran, combat en Syrie au côté du régime de Bachar al-Assad. Ses infrastructures militaires dans le pays, ainsi que celles des forces iraniennes présentes au sol, ont déjà été frappées par des raids israéliens ces dernières semaines.