International

Dans un communiqué de presse, le directeur général ad interim de la Gécamines, Jacques Kamenga Tshimuanga, répond au rapport Carter publié le 3 novembre dernier (voir "La Libre Belgique" du 4 novembre) après l’avoir "analysé méticuleusement".

M. Kamenga accuse le Centre Carter d’avoir "une exploitation opportunément approximative des chiffres et données statistiques". Il affirme que les calculs avancés par le rapport sont "faux" parce que ce dernier "s’acharne à démontrer que des revenus seraient incomplètement déclarés" alors que "l’intégralité des revenus perçus" par la Gécamines "est fidèlement retranscrite dans les comptes de la société".

Corriger