International

Lee Keum-seom, une coréenne âgée de 92 ans, a fondu en larmes lorsqu'elle a retrouvé son fils qui était porté disparu depuis très longtemps.

Cela faisait 68 ans qu'elle attendait ce moment. Après la guerre de Corée, Lee Keum-seom avait été séparée de son fils Sang Chol. Aujourd'hui, il a 71 ans et il a retrouvé sa mère. 

Sang Chol avait quatre ans lorsqu'il a vu sa mère pour la dernière fois. Ce lundi, il a retrouvé sa mère, venue le chercher avec sa belle-fille. 

C'est à l'occasion d'un rassemblement familial dans une station balnéaire de Kumgang (reconnue comme une zone non-militarisée) que la famille s'est retrouvée. 

© AP
© AP

Au total, 89 familles ont été sélectionnées pour retrouver leur autre moitié, dont elles ont été séparées à cause de la guerre. Des bus circulent afin de ramener des Coréens dans cette station balnéaire de Kumgang où leurs familles peuvent les retrouver. 

Plus de 60% des personnes qui retrouvent leur famille ont plus de 80 ans.

Une retrouvaille très émouvante, au cours de laquelle le fils Sang Chol a montré une photo de son père à sa mère. Les deux parents avaient été séparés. Le père de Sang est décédé. 

CNN rapporte que le président Moon a exhorté les deux Corées à favoriser de nouvelles réunions en collaborant afin que d'autres histoires comme celle-ci puissent être racontées : "Élargir et accélérer la réunion est la priorité absolue de tous les projets humanitaires que les deux Corées doivent mener. Les Coréens doivent faire un effort plus audacieux pour résoudre le problème des familles divisées", a-t-il déclaré. "En tant que membre d'une famille divisée, je sympathise profondément avec cette tristesse et cette douleur. Il n'y a vraiment pas de temps à perdre"