International Après des années de silence, les langues commencent à se délier pour condamner la mise à l’écart des coptes du milieu du ballon rond.

Après 30 ans d’absence, les Pharaons sont enfin sélectionnés pour la Coupe du monde. Avec leur attaquant superstar, Mohamed Salah, les 100 millions d’Egyptiens se prennent même à rêver de victoire. Mais sur cette affiche prometteuse, la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient semble exclue. Aucun joueur copte ne figure parmi les joueurs de l’équipe nationale attendue en Russie. Le football n’échappe pas aux discriminations qui frappent les coptes dans le pays.

(...)