International La junte militaire au pouvoir en Birmanie a imposé un couvre-feu mercredi à Rangoon, ville déclarée zone d'accès restreint, après plusieurs journées de manifestions contre le régime menées par des moines bouddhistes, ont indiqué des responsables gouvernementaux.

L'annonce du couvre-feu, diffusée par des haut-parleurs, a été faite par des responsables gouvernementaux montés sur des camions sillonnant la ville, ont indiqué des témoins.

Le couvre-feu sera effectif de 09H00 à 17H00 locales et fait de Rangoon et de ses environs une zone d'accès restreint, un terme habituellement réservé pour des zones militaires ou de combat.