International

Le président vénézuelien Nicolas Maduro, en pleine tourmente après les protestations massives de la population contre son projet de ré-écriture de la Constitution, a indiqué lundi être "fier" de faire l'objet de sanctions de la part des Etats-Unis. 

Après l'élection, dimanche, de l'Assemblée constituante rejetée par l'opposition, les Etats-Unis ont en effet annoncé des sanctions envers le contesté leader socialiste, dont un gel de ses avoirs sur le sol américain. Selon Nicolas Maduro, ces mesures le sanctionnent "pour avoir appelé la population à voter librement pour élire une assemblée constituante", a-t-il rétorqué face au Conseil national électoral. "Je suis fier de ces sanctions, monsieur l'Empereur Donald Trump".

"Je n'obéis pas aux ordres impérialistes, je n'obéis pas aux gouvernements étrangers, je suis un président libre", a encore ajouté l'héritier d'Hugo Chavez.