Crise de confiance entre Moscou et Berlin

AFP Publié le - Mis à jour le

International

Le vice-Premier ministre russe Igor Chouvalov s'est plaint d'une crise de confiance entre la Russie et l'Allemagne, dans un entretien paru vendredi, juste avant la visite du président Vladimir Poutine à Berlin.

"Il n'y a pas assez de confiance. Et ceci des deux côtés, car nous parlons toujours d'investissements des deux côtés et d'une politique énergétique commune", a-t-il regretté, dans une interview au quotidien économique allemand Handelsblatt.

Selon lui, l'intérêt actuellement mitigé des investisseurs allemands pour la Russie s'explique aussi par le conflit entre l'Europe et la Russie sur la politique énergétique.

Interrogé sur la Syrie, M. Chouvalov, l'un des plus proches alliés de M. Poutine, a déclaré que Moscou "ne soutenait aucun régime". "Mais nous sommes contre des actions insensées qui agravent tout. C'est une région très compliquée, où l'on doit dix fois réfléchir avant de faire quelque chose", a-t-il dit.

La chancelière allemande Angela Merkel doit s'entretenir à Berlin vendredi avec le dirigeant russe, investi il y a trois semaines pour un troisième mandat présidentiel après ceux de 2000-2008, avant une conférence de presse commune en milieu de journée.

La chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton avait critiqué jeudi l'attitude de la Russie, qui refuse toute nouvelle initiative de l'ONU sur la Syrie, avertissant qu'elle pourrait faire basculer le pays dans la guerre civile.

Publicité clickBoxBanner